Sécateur taillant branches d'un arbre fruitier

Vous avez quelques beaux pommiers, pruniers, mûriers, vignes ou cerisiers ornant votre terrain? Si vous désirez obtenir une récolte des plus productives tant au plan de la qualité que la grosseur des fruits, vous devez procéder à la taille de vos arbres. Vos compagnons apprécieront recevoir ce petit entretien, d’autant plus qu’il prévient le développement des maladies.

Quand procéder à la taille?  

On peut couper dès que les risques de gros gel sont écartés, généralement vers mars ou avril. À ce moment, l’arbre est encore en période de dormance. La sève est à l’arrêt et les bourgeons ne sont pas en formation. Parfois, la fenêtre allouée pour cet entretien est très courte.

Un geste fort profitable

La taille de vos fruitiers permet d’assainir l’arbre, d’orienter sa croissance et de stimuler sa floraison, en plus de lui procurer une forme ornementale. Cette opération permet également de ventiler l’intérieur de l’arbre et de lui apporter plus d’ensoleillement, minimisant ainsi certains risques de maladies et l’apparition d’insectes nuisibles.

De plus, si vous désirez consommer vos fruits, n’oubliez surtout pas de vaporiser de l’huile de dormance en avril ou au tout début de mai. Celle-ci est 100 % naturelle et sécuritaire pour l’environnement. Cela bonifiera vos efforts pour l’obtention de belles récoltes!

Tout est dans la technique

Lors de la taille, l’objectif principal est de corriger les défauts majeurs tout en respectant la forme naturelle de l’arbre. Assurez-vous qu’il est toujours en période de dormance avant de procéder, puisqu’il est primordial de tailler vos fruitiers avant leur débourrement.

  1. Retirez le bois mort cassé ou gravement endommagé
  2. Éliminez tous les gourmands (branches poussées spontanément sur une partie exposée à la lumière)
  3. Coupez les parties des branches qui se chevauchent ou se touchent. Ces branches ont tendance à créer des blessures aux écorces et nuisent à la circulation de la sève.
  4. Raccourcissez aussi les branches qui font concurrence à la tête

ATTENTION : Portez attention aux bourgeons. Les bourgeons à bois (indiquant une future branche) sont plus longs, pointus et généralement collés contre le long du bois, tandis que les bourgeons à fleurs (indiquant les fruits à venir) sont renflés, ronds et perpendiculaires au bois. Sachez que, pour les arbres à pépins, les fruits se forment sur les rameaux des années précédentes et des rameaux âgés d’un an. Quant aux arbres fruitiers à noyaux, le bois ayant déjà produit est incapable de produire à nouveau. Ainsi, les nouveaux fruits seront observables sur les nouvelles branches.

Pour tous vos besoins et questions concernant la taille de vos fruitiers, faites confiance à Groupe Ferti, l’expert de vos espaces verts!

Période

Dès que les risques de gros gel sont écartés, vers mars ou avril. La fenêtre allouée pour la taille est parfois très courte.

Fréquence

La taille de vos arbres et arbustes fruitiers est recommandée chaque année.

Avantages

  • Favoriser une récolte plus productive côté qualité et grosseur des fruits
  • Prévenir l’apparition de maladies ou d’insectes nuisibles
  • Orienter sa croissance en plus de lui procurer une forme esthétique
  • Ventiler l’intérieur de l’arbre et apporter plus d’ensoleillement, minimisant certains risques de maladies et d’insectes nuisibles
Icône calendrier avec une feuille

Calendrier horticole

À faire de début mars à fin avril

Icône notes importantes à retenir

À retenir

  • La taille est esthétique, mais surtout, bénéfique pour l’arbre
  • Elle favorise la qualité et la grosseur des fruits
  • Elle contre l’apparition de maladies ou d’insectes nuisibles
  • Il faut procéder lorsque l’arbre est encore en période de dormance