Pelouse ensemencée commencent à pousser

Nombreux sont les éléments qui peuvent abîmer votre tapis vert : le gel, les canicules, les infestations d’insectes, l’urine animale, les maladies fongiques… ces dommages sont reconnaissables par l’apparition de plaques jaunes. Il faut y remédier! L’option la plus économique est de semer du gazon. Il en va de même pour l’aménagement d’un nouveau terrain.

Pour procéder, vous devrez en tout premier lieu utiliser 6 pouces de bonne terre végétale, ce qui est primordial. Cet élément peut avoir une grande influence sur la longévité de votre pelouse. D’autant plus que, la terre qui n’aura pas été mise au moment du semis risque de vous coûter entre 5 à 8 fois plus cher en ajustements au fil des années!

Un autre avantage de l’ensemencement? Le semis est moins fragile que la pose de tourbe (gazon en plaques) et permet donc les déplacements répétés sur la surface, ce qui peut être profitable pour une famille qui aime jouer à l’extérieur, par exemple.  

Notez toutefois que cette option, certes, a un coût moindre que la tourbe, mais elle est aussi plus longue, puisque les résultats viennent moins rapidement. Cela vaut la peine d’y penser!

À la fin de la première année du semis, vous constaterez que votre pelouse sera déjà belle, et qu’à la fin de la deuxième ou troisième année, celle-ci sera comme une tourbe neuve, vraiment verte et dense.

Pour accélérer et maximiser les résultats, adhérez à un programme de fertilisation.

Comment semer du gazon sur un nouveau terrain?

Après avoir mis de la bonne terre, il suffit de semer les graines que vous aurez choisies et de les enterrer légèrement à l’aide du dos d’un râteau. Si vous disposez d’un très grand terrain, il est possible de procéder en accrochant votre palette de semence à l’arrière d’un véhicule tout-terrain.

Lors du semis, il faut appliquer un engrais qui favorise l’enracinement, soit composé de phosphore, un minéral très résiduel dans le sol. Procédez avant les grandes chaleurs estivales, de préférence.

Lisez nos recommandations un peu plus bas concernant l’arrosage!

Comment effectuer une réparation?

  • Raclez la partie endommagée afin de retirer le gazon mort et faciliter éventuellement la germination.
  • Mettez un ½ à 1 pouce de bonne terre, puis enterrez la semence, toujours légèrement, à l’aide du dos d’un râteau.
  • Arrosez 2 à 3 fois par jour pour 15 à 20 jours. Si vous faites votre semis à l’automne ou tôt au printemps, une seule fois par jour peut suffire. 

Bien choisir son mélange

Une pelouse est normalement composée d’un mélange de graminées aux atouts et fonctions diverses. On les choisit selon le climat et selon vos besoins et réalités quotidiennes.

Il est surtout important d’acheter un mélange adapté à l’ensoleillement de l’endroit à réensemencer. Optez pour la qualité!

Le mélange plein soleil est notamment composé de pâturin des prés (densité et résistance aux piétinements), de ray-grass (résistance aux piétinements et verdoyance), d’un peu de fétuque rouge (finesse, esthétisme, mais fragilité) et de fétuque traçante (résistance à l’ombre, verdoyance).

Le mélange à l’ombre a une composition légèrement différente. Sachez que si votre terrain est à l’ombre la majeure partie du temps, il sera possiblement difficile d’avoir un aussi beau gazon dense. Nuance importante, l’ombre fait par un arbre est plus vaste que celle créée par une bâtisse. Alors que cette dernière ne puise ni eau ni nutriments dans le sol, l’arbre, lui, crée une sorte de grand parapluie. Ainsi, les jours de pluie, très peu d’eau se rend au sol. C’est l’arbre qui l’absorbe, particulièrement les conifères qui, en plus, acidifient le sol.   

Si votre terrain bénéficie d’une période d’ensoleillement de moins de 4 heures quotidiennement, le gazon en plaque est l’option à envisager.

L’importance de l’arrosage

L’assiduité de l’arrosage est la condition la plus importante pour le succès de lever un semis. Il doit être effectué avec soin, au rythme de 2 à 3 fois par jour durant 15 à 20 jours. En période de canicule, il sera très important d’arroser plus fréquemment afin de garder le semis humide.

Au bout de 7 à 10 jours, vous remarquerez déjà la pousse de graminées, mais en se rendant jusqu’à 20 jours, on offre la chance à toutes les variétés de lever. Le piétinement sera à éviter durant un mois. 

Si vous ne répondez pas à cette condition (arrosage), les résultats ne seront pas à la hauteur de vos attentes.

Quand puis-je tondre? 

Il faut ensuite attendre que les brins atteignent environ 4 pouces avant de tondre.

Pour tous vos besoins et questions concernant la pose de semis et l’entretien de votre pelouse, faites confiance à Groupe Ferti, vos experts d’espaces verts!

Période

Les deux périodes optimales pour faire un semis ou un réensemencent sont du 15 mai au 30 mai ainsi que du 1er au 15 septembre. Si effectué pendant les mois d’été chauds, l’arrosage doit être assidu pour des résultats optimaux.

Fréquence

  • Arroser le semis de 2 à 3 fois par jour durant 15 à 20 jours lors des mois chauds
  • À l’automne ou tôt au printemps, une fois peut suffire

Avantage

  • Un bon terreau assure la longévité de la pelouse
  • Choisir le bon mélange de graminées est bénéfique pour votre pelouse
Icône calendrier avec une feuille

Calendrier horticole

À faire de mi-avril à septembre

Icône notes importantes à retenir

À retenir

  • Appliquez 6 pouces de bonne terre lors du semis
  • Optez pour le bon mélange de graminées, selon vos besoins
  • Appliquez un engrais qui favorise l’enracinement
  • Arrosez pendant 15 à 20 jours
  • Évitez le piétinement pour le prochain mois